10 jours de Vanlife aux Pays-Bas

(10 minutes de lecture)

LE DÉPART 

Le 9 mai dernier, nous avons chargé Foxy (notre van) et sommes repartis pour un long road trip à travers l’Europe ! Nous connaissons à peu près les pays que nous allons traverser mais nous nous laissons la possibilité de changer l’itinéraire en cours de route. En gros, nous sommes partis en mai et nous comptons revenir avant la fin novembre, ce qu’il y a entre deux se fera au grès de la route, de nos envies et des rencontres !

Pour la carte de notre road trip mis à jour en temps réel (ou presque), rendez-vous sur notre compte Polarsteps !

LES PAYS-BAS

Le premier pays que nous visitons sur ce road trip édition 2019 : les Pays-Bas. Nous habitons dans le Nord de la France (dans la Somme) et n’avions jamais mis les pieds dans le pays alors qu’il n’est qu’à quelques heures de route de chez nous. Voilà qui est fait !

Notre itinéraire aux Pays-Bas en orange et en noir notre trajet depuis la France.

Nous sommes partis de la Baie de Somme et avons mis environ 5 heures pour rejoindre le sud des Pays-Bas, en comptant une petite pause en Belgique pour déjeuner. Au total nous avons passé 10 jours dans le pays et avons parcourus 878 km.

Nous avons dépensé en tout 220€, ce qui comprend les courses, un plein de carburant, une visite de moulin et deux billets de trains (A/R pour Amsterdam). Dans ce total, nous ne comptons pas le plein fait en France avant de partir.

La diesel y est presque au même prix, voire un peu moins cher que dans certaines parties de la France (environ 1,38€/L en moyenne) contre environ 1,42€/L par chez nous, dans la Somme (Mai 2019).

MIDDELBURG

Notre premier arrêt : la ville de Middelburg. Après avoir laissé le van sur un parking relais, nous marchons une quinzaine de minutes jusqu’au centre-ville. La balade est sympa, nous sommes aux Pays-Bas depuis une heure et avons déjà vu la plupart des clichés auxquels on pense quand on parle de ce pays; il y a des pistes cyclables partout, et pas seulement en ville, des cyclistes, des canaux et de jolies maison à l’architecture typique du pays.

Middelburg est très joli, nous nous sommes baladés le long des canaux pour ensuite bifurquer vers le centre-ville. La ville est située sur une ancienne île, qui a perdu son statut d’île quand les terres aux alentours ont été asséchées. Le tour est assez vite fait mais la ville vaut bien un arrêt pour profiter de son architecture typique. Au XVIIe siècle, la ville était la rivale commerciale d’Amsterdam. Ce riche passé se retrouve dans l’architecture de l’hôtel de ville, sans doute le plus beau bâtiment de la ville.

Parking gratuit : 51,5010735 3,6299471

VEERE

Notre arrêt suivant s’est fait à Veere, qui lui aussi était autrefois situé sur une île. C’est un village sur le bord de la Veersee Meer. Le centre-ville et le port sont pittoresques et il n’y avait personne dans les rues le jour de notre visite. Difficile de s’empêcher de prendre toutes ces belles façades en photo !

Le soir nous trouvons un spot isolé, en face de Veere, de l’autre côté de la Veerse Meer, pas très loin du petit parc naturel de Gouplaat. Nous passerons une nuit pluvieuse mais au calme, sans apercevoir qui que ce soit.

Parking gratuit : 51,543118 3,660028

Spot dodo : 51,542120 3,701871

PARC NATUREL GOUPLAAT

Le lendemain matin nous avons d’ailleurs fait un tour dans le petit parc naturel. La balade a duré environ 1 heure – 1 h 30. Nous avons eu la chance d’apercevoir un renard, une multitude d’oiseaux, des vaches en liberté (pas très exotique mais elles étaient mignonnes !) et il est également possible de voir des biches et des chevaux, nous ils ne semblaient pas prêts à se montrer ce jour là.

Parking gratuit: 51.535892,3.708944

ZIERIKZEE

Le deuxième jour, après le petit parc nous reprenons la route pour la petite ville de Zieriksee. Le soleil brille, il fait même plutôt bon ! La ville est encore une fois bordée de canaux, possède un port et on voit qu’à une époque son activité était tournée vers la mer. Cette ville a été française de 1810 à 1814, sous le premier Empire. Autant dire que l’occupation française n’a pas vraiment laissé de trace mis à part peut-être la «  Place de Montmartre » au milieu de la ville.

Parking gratuit : 51,6499021 3,9103395

Le soir on se trouve un spot dodo au bord de la Grevelingmeer, sur un parking de plage. Nous y sommes mi-mai et à part deux ou trois camping-cars, l’endroit est désert. Il faut savoir que le camping sauvage est interdit aux Pays-Bas. Le stationnement est généralement interdit sur les aires de pique-nique, les parkings de plage et les parkings de ville et n’importe quel type de parking d’ailleurs entre 22 heures et 6 heures du matin (Et parfois un panneau à l’entrée le rappelle). À 22 heures tous les camping-cars qui étaient sur le spot partent et il ne reste plus que nous sur le parking. Nous passerons une nuit tranquille, seuls. Chose curieuse, dès 9 heures du matin les camping-cars partis la veille au soir étaient revenus !
Bonus de ce spot : des toilettes et des douches extérieures (Très froides et avec un jet puissant, on les a testé le matin avant de repartir !)

Spot dodo : 51,7803990 3,8756500

ROTTERDAM

Le matin suivant nous mettons le cap vers Rotterdam. Nous n’avions pas vraiment prévu de visiter la ville mais elle nous avait été suggérée par un de nos abonnés sur Instagram. Nous sommes donc allés y faire un tour et nous n’avons pas été déçus !

Ce n’est une ville que tout le monde appréciera. Car s’il reste deux quartiers anciens, le vieux port et le quartier historique de Delfshaven, le reste de la ville est tout de même assez moderne avec ces tours de verre et ses bâtiments en béton.

Mais personnellement, nous avons aimé les deux aspects de la ville, le vieux et le neuf se mélange parfaitement et lui donnent un certain charme. Dans les immanquables de la ville nous pouvons citer le vieux port, la maison cubique, le vieux quartier de Delfshaven, le market hall (une grand marché couvert qui abrite également des appartements) et le quartier du musée maritime.

Parking gratuit : 51,911749 4,490164

Le soir nous avons tourné un certain temps avant de trouver un spot correct, mais nous avons fini par trouver ce parking de plage près de l’Europoort de Rotterdam. La route pour y aller est assez déroutante, nous sommes passés entre des centres de dépôt de carburant, des zones de stockages de containers et d’autres complexes industriels, mais le spot de nuit était un petit coin de verdure au bord de l’eau.

Spot dodo : 51,9061108 4,1996889

KINDERDIJK

On ne pouvait pas aller au Pays-Bas sans aller voir des moulins ! Nous sommes donc allés à Kinderdijk, où on trouve les moulins les plus connus du pays. Le lieu est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997 et est assez touristique. Il n’y a cependant pas trop de monde en ce milieu de mois de mai. Le site rassemble 19 moulins répartis sur un site de 19 hectares. Comme beaucoup de lieux aux Pays-Bas le terrain sur lequel sont situés les moulins est une ancienne zone humide ou immergée, qui a été asséchée pour créer des terres cultivables ou y développer l’élevage.

Chose que ne ne savions pas (mais qu’un local croisé sur la route nous a expliqué), le rôle des moulins a été dans un premier temps d’assécher les terres. Ils sont équipés de roues à aubes, ou de vis sans fin, qui pompent l’eau pour la rediriger vers des canaux. Ces derniers acheminent l’eau vers des lacs ou vers la mer. C’est l’action du vent sur les pales du moulin qui fait tourner les dispositifs de pompage. Une fois les terres asséchés, le rôle des moulins était de garder les terres sèches et d’éviter qu’elles ne redeviennent inondées, notamment en automne et en hiver. Aujourd’hui, bien que toujours fonctionnels, les moulins ne servent plus au pompage de l’eau. Des pompes électriques, plus fiables et plus facilement contrôlables gèrent l’eau des polders à travers tout le pays.

Il y a un parking principal payant, juste à côté du centre d’accueil des visiteurs, mais nous avons choisi de nous garer plus loin (sur un parking gratuit) et de marcher au milieu des moulins les plus éloignés pour rejoindre le centre des visiteurs. Nous étions seuls sur le chemin qui passe dans les polders et n’avons retrouvé la foule qu’en arrivant au centre des visiteurs. Il faut environ 45 minutes pour rejoindre l’entrée principale du site depuis le parking gratuit. Il y a une barrière à l’entrée du site mais l’accès est bien gratuit, seuls le musée et les tours en bateau sont payants.

Parking gratuit : 51,8837007 4,6607982

HAARLEM

Nous avons fini la journée dans la petite ville de Haarlem. La visite est rapide mais vaut quand même le détour. Haarlem est connu pour son moulin en plein centre-ville, au bord d’un canal.

Parking : 52,381555 4,646715

Spot dodo : 52,4543590 4,6623961

ZAANDAM

C’est la ville parfaite pour une virée shopping mais elle n’est pas très authentique. Les marqueurs principaux de la ville sont l’InnHotel et sa façade très originale, et l’hôtel de ville situé juste à côté. C’est un détour à faire pour les fans d’architecture, mais il n’y a rien à voir de plus dans la ville. L’attraction principale se situe en dehors de la ville, il s’agit des moulins de Zaanse Schans (que nous n’avons pas fait).

Parking gratuit: 52.445071, 4.822690

MUSÉE DU MOULIN DE SCHERMER

Si vous voulez visiter un moulin nous vous conseillons le musée du moulin de Schermer. Il est nettement moins cher que le musée du moulin de Kinderdijk. Il coûte 4 € par personne et la visite est très complète. Une vidéo de 5 minutes (disponible en anglais et allemand) explique le rôle important des moulins lors de la poldérisation des Pays-Bas, leur fonctionnement ainsi que l’histoire des moulins du site qui abritent le musée.

Nous avons pu visiter l’intérieur d’un moulin avec un guide, qui nous a expliqué les différentes fonctions du moulin et nous a détaillé le quotidien d’un gardien de moulin. Pour nous la visite vaut vraiment le coup et le site n’est pas très connu.

Localisation du site : 52,6002586 4,8728352

DUNES D’EGMOND-BINNEN

Nous sommes allés voir les dunes près du village d’Egmon-Binnen sur la côte de la mer du Nord. Ces grandes dunes naturelles sont un rempart contre les assauts de la mer du Nord sur la côte Néerlandaise. Les dunes protègent l’intérieur du pays des tempêtes et les terres basses des inondations.

Le chemin pour aller aux dunes passe par un petit parc naturel. Il faut normalement prendre un ticket à l’automate à l’entrée du chemin pour accéder au site. Nous avons fait la visite avec des amis locaux qui nous ont avoué ne jamais avoir payé, ni vu de ranger du parc contrôler les promeneurs. Nous n’avons donc pas pris de ticket !

Parking gratuit : 52,5971962 4,6433876

AMSTERDAM

On ne présente plus Amsterdam ! Nous y avons passé la journée et avons marché près de 18 kilomètres. Nous avions laissé Foxy chez des amis à Heiloo et avons pris le train jusqu’à Amsterdam (L’aller-retour nous a coûté 30,40 € pour deux). Nous avons pu faire une visite la tête légère sans avoir à galérer pour garer le van et craindre pour nos affaires personnelles laissées à l’intérieur.

Quelques incontournables de la ville : il faut tester les fast-foods typiquement Néerlandais, avec leurs distributeurs de nourritures. Les préparations sont chaudes, à un prix raisonnable et pour le coup, ce n’est pas mauvais. Nous sommes allés dans une enseigne Febo.

Il est possible de prendre des bateaux piétons (vélo et cyclomoteurs) gratuits derrière la gare centrale pour aller au quartier NDSM. C’est un ancien chantier naval en cours de réhabilitation. On peut notamment y voir un hôtel dans une ancienne grue, un gîte dans un ancien wagon de train et du street-art un peu partout.

Le parc Vondel est un écrin de verdure au milieu de la ville, idéal pour faire une pause par une journée ensoleillée.

Le meilleur moyen de visiter la ville est de flâner le long des canaux et de déambuler de quartier en quartier, ou peut-être de prendre un boat tour (nous en avons vu à 12 € par personne) mais nous préférons la marche !

VOLENDAM

Volendam est une petite ville côtière assez touristique mais qui vaut le coup de s’y arrêter. Nous avons pu y visiter (gratuitement) une ancienne usine de fabrication de fromage (gouda). Le port mérite de s’y attarder, ainsi que le quartier ancien et ses petites maisons colorées et en briques, à l’intérieur de la ville.

Parking gratuit: 52.497672, 5.068396

BOLSWARD

Bolsward est un petit village assez pittoresque. Notre visite a été plutôt rapide, le village n’est pas très grand mais nous avons surtout eu de la pluie, qui nous a forcé à écourter notre balade pour nous mettre à l’abri.

Parking gratuit: 53,0638673 5,5201659

SLOTEN

Sloten est situé sur le canal Ringvaart qui relie la Slotermeer à l’IJsselmeer et est entouré d’eau. Nous avons commencé par faire le tour du village en longeant le canal et en passant par le port. Nous avons ensuite parcouru le centre-ville, qui est petit mais joli. Encore une fois nous sommes presque seuls dans le village.

Bon à savoir, il y a des toilettes publiques avec douches sur le port de Sloten. Les toilettes sont gratuites mais les douches sont payantes.

Parking gratuit: 52,894526 5,642073

SCHOCKLAND

Schockland est une ancienne île, qui a une nouvelle fois perdu son statut quand les terres alentours ont été asséchées à partir de 1940. Il y avait autrefois des villages et des petits hameaux sur l’île. Elle a dû être évacuée par le gouvernement en 1858 suite à de trop nombreuses inondations et un trop gros risque pour la population des villages.

Aujourd’hui l’ancienne île est loin de la mer et est devenue une réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. Il est possible de faire le tour du site en 1 h 30. Il reste les fondations d’un ancien phare, les fondations d’une église aujourd’hui détruite et une partie d’un ancien village qui abrite un musée sur l’histoire du lieu. La balade se fait au milieu des champs, nous y avons vu des oies, des hérons, des lapins et une multitude d’autres petits oiseaux.

Parking gratuit: 52,637655 5,771854

GIETHOORN

Giethoorn a été notre dernière visite au Pays-Bas avant de passer par l’Allemagne sur la route du Danemark. La ville est très touristique, c’est la première fois depuis le début de notre séjour que nous sommes entourés d’autant de touristes.

La ville est réputée pour ses maisons sur des îles entourées de canaux et est surnommée la « la petite Venise du Nord ». Le centre de la ville n’est pas accessible en voiture mais uniquement à pieds ou en bateau. Les maisons, fermes et autres chaumières sont reliées entre elles par des ponts et des canaux creusés par l’homme pour l’extraction de la tourbe. Bien qu’il ait fallu composer avec tous les visiteurs présents sur terre ou dans l’eau, nous avons apprécié la visite !

Parking gratuit : 52,7212420 6,0806295

PARC NATIONAL WEERRIBBEN-WIEDEN

Giethoorn est située dans le parc national Weerribben-Wieden, que nous avons également visité. Si vous aimez les balades dans la nature, voir des animaux et des insectes, ce parc est parfait. Et d’après ce que nous avons vu, les toutous sont acceptés dans tous les parcs naturels, il faut juste les garder en laisse.

Parking de balade et Spot dodo: 52,689550 6,130864

NOTRE RESSENTI SUR LA VANLIFE AUX PAYS-BAS

Une chose est sûre, nous avons beaucoup aimé nos 10 jours aux Pays-Bas. C’est l’endroit rêvé pour les amateurs d’oiseaux en tout genre et de balades dans la nature. Il y a énormément de zones humides transformées en parc naturel.

Paradoxalement, alors que le camping sauvage y est interdit, il y a des parkings gratuits pour voitures et camping-cars à l’entrée de la plupart des petites villes que nous avons visitées. Il est donc facile de s’y garer et de circuler, le pays est plat et les autoroutes sont gratuites.

Il est également très facile de se trouver un spot en bord de mer ou de lac pour y passer la journée et sortir auvent, tables et chaises. Le « camping » de jour est autorisé et même plutôt bien vu par les locaux. En revanche une fois la nuit tombée, le bivouac de nuit étant interdit et la police patrouillant régulièrement, les camping-cars et autres véhicules aménagés sont sensés passer la nuit sur des aires de camping-cars payantes (nous n’en avons pas vu de gratuites) ou dans des campings. Nous avons fait 10 jours de camping sauvage et n’avons pas eu de problème cependant. Notre van est petit et discret et nous y étions hors saison. Nous n’étions toutefois pas très sereins certains soirs sur nos spots de nuit. L’impression de pouvoir de faire dénoncer à la police par les locaux (car nous avons eu droit parfois à des regards bien insistants) n’est jamais très confortable.

Le pays n’est pas très grand mais est fortement peuplé. Ce n’est pas un pays pour les amateurs de grands espaces et de calme. Il est très difficile de s’isoler et d’être seul en journée et les soirs.

Avec les toilettes publiques payantes partout (même certains McDonald’s, c’est pour dire !), ce sont des deux seules choses que nous n’avons pas vraiment apprécié aux Pays-Bas. C’est un pays magnifique, propre, bien rangé et qui mérite très clairement une visite ! Il faudra que nous revenions pour faire l’est et le sud-est du pays !

© Matt et Anne-So, Foxy the Van, Mai 2019

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s